Cabinet osteopathe Paris 16eme
Stéphane LEROUX ostéopathe D.O. Porte de St-Cloud à Paris 16ème arrondissement Consultations en cabinet Urgences assurées

Suivi ostéopathique de la femme enceinte

Durant les étapes de la grossesse, voir même avant dans le cas de la reproduction assistée, l'intérêt du traitement ostéopathique est certain. L'ostéopathe aura pour rôle de travailler sur la structure du petit bassin entre autres afin d'enlever les perturbations somato-viscérales pouvant influencer la physiologie de la sphère gynécologique ainsi que la grossesse elle-même.
En ce qui concerne la reproduction assistée le traitement ostéopathique accompagnera la physiologie de l'utérus et des trompes « fonctionnellement » afin d'augmenter les chances de fécondation et de début de grossesse.

Concernant la grossesse en elle-même le traitement ostéopathique aura un intérêt durant chaque étapes fonction de l'incidence de/sur la croissance fœtale.
Au début de la grossesse l'incidence de la fonction sur la structure sera privilégiée c'est à dire le traitement de la biomécanique influence l'organe de l'utérus. L'intégrité de la croissance fœtale est fonction de l'intégrité de la muqueuse et du parenchyme utérin. Le traitement du bassin est celui du « contenant » et le traitement sur ce dernier influence le « contenu » à savoir l'utérus, lequel verra sa physiologie améliorée et facilite la grossesse utérine. Par quel intermédiaire ? : par le biais, au travers du traitement du « contenant », de l'action sur l'innervation et la trophicité. Ces deux composantes sont essentielles à la physiologie cellulaire et donc par répercussion sur la physiologie de l'utérus. En effet augmenter l'action du nerf et de l'artère augmente l'action physiologique cellulaire en augmentant les échanges hydroélectrolytiques avec le milieu interstitielle ainsi qu'avec le milieu interne (le sang).
Peut-on également agir directement sur l'utérus ? C'est possible mais ce n'est ni conseillé ni légal étant donné les décrets qui régissent l'action de l'ostéopathe et bien sûr étant donné les risques de fausse-couches.

Un autre rôle de l'ostéopathe durant la grossesse et de permettre de diminuer les « effets secondaires » de celle-ci sur la femme enceinte. C'est à dire qu'il n'est pas rare de voir la femme enceinte qui présente certains signes, en dehors des signes liées aux modifications hormonales, type lombalgies, lombo-sciatalgies, épigastralgies, nausées, reflux gastro-oesophagiens et éventuellement tous autres motifs de compensation comme par exemple les cervicalgies, les gonalgies, les céphalées...